Loisirs
 

La Fagne baelenoise et la Via Mansuerisca

Henri Schuermans, dans son livre sur « Spa et les Hautes Fagnes » de 1886, reproduit une carte dessinée en 1768 par le géomètre Corneille Leurs, document bien intéressant mais à rectifier aujourd’hui. Des agents des douanes et des forêts y décrivent la voie qu’ils venaient de découvrir dans les Hautes Fagnes, la Via Mansuerisca (La voie des masures).

via mansueriscaLa mesure employée est la verge de saint Lambert, de 16 pieds, le pied de 10 pouces en usage au duché de Limbourg .

Notons que Proche Pierre correspond en fait à Brochepierre.

Petes Haus correspond au Cortil Piette ou Peterhaus (situé à la limite de Baelen et Jalhay)

En fait, cette carte reprend l’extrême sud de notre commune, à la jonction des duchés de Limbourg et du Luxembourg, ainsi que des principautés de Liège et de Stavelot.

Nous y découvrons une des plus anciennes routes de notre région, venant de Sourbrodt, peut-être de Trèves, traversant la Vesdre à Eupen, mais plus probablement à Membach, puis prenant la direction de Maestricht. Route simplement empierrée mais reposant sur de solides constructions de bois et de pierres dans sa traversée du marais fagnard.

Dans un fragment du diplôme de Childéric II, roi d’Austrasie, 653-675, nous trouvons certains passages qui font état du déplacement du monarque per viam mansueriscam.

Cette chaussée date donc d’une époque antérieure ou a été construite durant le VII° siècle.
Il est loisible de découvrir des restes de cette via aux différents endroits de fouilles conduites ces dernières années, ainsi, au Pavé de Charlemagne près de la Croix Mockel, à Brochepierre et le long de la Helle.

Cette carte nous donne une idée de ce que les anciens imaginaient en parcourant nos fagnes et nos forêts. Il s’agit d’un document très intéressant.
 

Actions sur le document