Loisirs
 

Le 65ème anniversaire de la libération (354)

Hommage aux deux soldats américains tués à Membach: Le 11 septembre prochain sera la date du 65ème anniversaire de la libération de Baelen – Membach. Ci-après retrouvez quelques détails de ce moment historique.

char détruit à la première commémoration.jpgAprès la libération de Verviers, le 83ème bataillon de reconnaissance de la 3° division blindée américaine reçut l’ordre de contourner le centre de Verviers et de protéger le barrage de la Gileppe. Par la suite, le bataillon prit la direction de Bethane pour rejoindre Eupen par le lieu-dit « Haagen » et descendit la rue des Fusillés. A cet endroit, la colonne s’arrêta afin de permettre à trois soldats américains de partir en éclaireur dans le centre du village.

Dès l’instant où ces soldats revinrent vers le convoi, un M8 (voiture de reconnaissance blindée) fut pris pour cible par un obus tiré par un char panther allemand se trouvant sur le chemin surélevé de la rue Boveroth. Le M8 s’embrasa et les deux tankistes périrent. Une colonne de fumée visible de loin attira l’attention de l’US Airforce. Quelques chasseurs bombardiers arrivèrent et détruisirent le char panther, provoquant la fuite de l’ennemi.

 

 

Le 15 août 1989, Messieurs Céleste Baguette et Gaston Schyns entreprirent des recherches afin de découvrir l’identité des deux soldats américains tués pour notre liberté. Après dix mois de recherches, les noms des GIs furent inscrits pour la commémoration du 11 novembre 1990 sur le monument érigé rue des Fusillés.

sergent conley.jpg tec5 kested.jpg

Leurs noms étaient : Sergent Bradford Stuart Conley âgé de 23 ans (Commandant du char)
Tec5 Harry F Kested âgé de 25 ans (Pilote de char et opérateur radio)

 

Pour ma part, j’ai retrouvé la trace de la famille du Sergent Conley qui nous a déjà rendu visite à deux reprises pour les commémorations du 11 novembre en 2006 et 2008. La famille du Tec5 Kested nous rendra visite en septembre 2009. Ces rencontres m’ont permis de placer les photos des victimes sur le monument en 2007.

Je peux vous dire que les familles Conley et Kested sont heureuses de constater qu’on leur rend encore hommage chaque année.

Quand vous passerez par cet endroit, ayez une pensée pour eux. Ils ont mérité de ne pas tomber dans l’oubli.

Vincent Vandeberg


 

Actions sur le document