Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Histoire / Baelen-Membach à travers les âges / Si on se promenait... rue Longue (deuxième partie) (394)

Si on se promenait... rue Longue (deuxième partie) (394)

A cette époque, cette rue reliait le centre de Baelen à Medael et se prolongeait jusqu'à la route de Dolhain.

A cette époque, cette rue reliait le centre de Baelen à Medael et se prolongeait jusqu'à la route de Dolhain.

plan popp
Ph. 1 : Plan Popp, +/- 1845. Sur cet extrait apparaît la rue Longue depuis la descente vers Medael, jusqu'à la route dénommée actuellement route de Dolhain.

 

Sur l'extrait de ce plan cadastral (+/- 1845), il apparaît clairement que le tronçon de la route qui, au départ du monument du centenaire de l'indépendance, retrouve la route de Dolhain, n'existait pas encore. Une bonne partie du côté gauche de ce tronçon a été bâtie au cours des années 1973/1974.

Grâce à la matrice cadastrale et au plan de Philippe-Christian Popp, il est possible d'identifier les propriétaires des maisons et terrains qui y sont repris. Ainsi, à titre d'exemples, les parcelles numérotées (voir photo) : 519, 521 et 524 appartenaient à Charles Joseph Demoulin, agriculteur ; Jean Joseph Demonty, cultivateur lui aussi, était propriétaire de la maison numérotée 520. Ces maisons ont été démolies il y plusieurs années déjà pour y construire une nouvelle habitation. Enfin, Jean-Gérard Schils, maréchal-ferrant, possédait une maison et une forge reprises sous les n° 532abis et 532bis.

André Hauglustaine, Camille Meessen
 

ph 2 monument r longue
Ph. 2 : Monument commémorant le centenaire de l'indépendance de la Belgique.

 

ph3 maisons r longue
Maisons à Médael

 

ph4 maisons r longue 73-74
Maisons bâties en 1973/1974.


 

Actions sur le document
Baelen-Membach à travers les âges
Visuel